Fin de l’enquête publique pour le plan régional de mobilité Good Move

Good Move

Bruxelles Mobilité a mis en place un large dispositif de communication durant les 4 mois de l’enquête publique, qui s’est terminée ce 17 octobre : campagne d’affichage, articles de presse, réseaux sociaux, exposition temporaire… L'administration a rencontré à de nombreuses reprises les citoyens, lors d’événements emblématiques (Fête de l’Iris, Semaine de la mobilité…) ou lors de réunions publiques par exemple à Schaerbeek, Forest, Uccle, Koekelberg, Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe, Jette, Saint-Josse-ten-Noode, Saint- Gilles...  Ce sont en tout 40 réunions dont 22 au cœur des communes qui ont permis aux participants de débattre directement du Plan.

Les citoyens pouvaient formuler leurs remarques en direct lors de ces rencontres, par courrier, via leur administration communale ou encore via notre site et enquête en ligne.

Bruxelles Mobilité a également reçu plusieurs avis émanant de la société civile (associations, acteurs économiques…) ou opérateurs de la mobilité bruxelloise.

Après une première analyse de l’ensemble des  contributions, Bruxelles Mobilité constate que les citoyens sont globalement d’accord avec les propositions de Good Move, même si certaines craintes ont été émises par rapport aux conditions de réussite et à la mise en œuvre effective des actions.

Quelques tendances se dégagent de l'analyse des résultats de l'enquête en ligne !

71 % des participants sont favorables à vivre dans des quartiers plus arborés, calmes et sécurisés, avec davantage de place pour les activités du voisinage, même si cela implique moins de places réservées au stationnement en voirie.

74 % sont d’accord avec le fait d’évoluer dans des quartiers apaisés, où roulent moins de voitures, et à une vitesse compatible avec la vie locale (30km/h).

76 %  sont favorables avec le fait de réduire le trafic de transit dans les quartiers d’habitation grâce à un plan de circulation et des aménagements en voirie (sens unique etc…)

79 % sont d’accord de moins utiliser leur voiture personnelle en privilégiant la marche ou en profitant de l’offre multimodale pour se déplacer en ville.

75 % sont favorables au fait de combiner plusieurs modes de déplacement pour gagner du temps sur un trajet aux heures de pointe et 81 % seraient prêts à essayer l’offre de mobilité multimodale si leur employeur leur proposait de la tester gratuitement.

Et maintenant ?

Bruxelles Mobilité a 30 jours pour envoyer au Parlement les avis reçus dans le cadre de l’enquête publique. Ces avis vont être analysés et permettront de finaliser le projet de Plan afin qu’il corresponde encore davantage aux attentes du public vis-à-vis de la mobilité dans la Région de Bruxelles-Capitale. Une fois cette période d’ajustements terminée, l’étape suivante consistera en l’approbation définitive du Plan par le Gouvernement pour la fin de l’année 2019.

Latest news

Suivez la formation Mobility Manager

Bruxelles Mobilité propose une formation qui très orientée sur la pratique, intégrant des solutions réalistes et positives pour favoriser la durabilité des déplacements au sein de votre entreprise.