Le tunnel Léopold II va changer de nom!

This news is part of the following project:

Aujourd'hui, seules 6,1% des rues bruxelloises portent le nom d'une femme. Ce qui est peu représentatif du rôle social des femmes dans la ville, actuel et passé.

Pour souligner l'importance de renverser cette dynamique, la Région bruxelloise a lancé une procédure de changement de nom pour le  plus long tunnel du pays, le tunnel Léopold II.

Choisissez parmi ces candidates, plébiscitées par les bruxellois et un jury d'expert.

Vous pouvez voter en bas de cette page (un vote par connexion internet).

Andrée De Jongh

Andrée De Jongh (1916-2007) est la fondatrice du réseau d'évasion Comète. Le seul réseau mis en place et dirigé par une femme pendant la Seconde Guerre mondiale en Belgique.

Durant ses études en arts décoratifs, Andrée De Jongh  poursuit, en cours du soir, une formation d'ambulancière. Dès le début de la guerre, elle travaille comme ambulancière à la Croix-Rouge. En décembre 1940, elle fonde Comète, une organisation de résistance qui propose des voies d'évasion clandestines vers l'Angleterre. Elle a alors 24 ans.  Andrée De Jongh accompagnait presque tous les convois. Elle a traversé les Basses-Pyrénées 35 fois en un an et demi. Comète est le seul réseau créé et dirigé par une femme en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Rosa Parks

Rosa Parks (1913 – 2005) est une icône du mouvement des droits civils aux États-Unis et dans le monde.

Rosa Parks est une icône étatsunienne du mouvement des droits civils. En 1955, à Montgomery, en Alabama, elle refuse de céder sa place dans le bus à un homme blanc, violant ainsi les lois de ségrégation de l'époque. Parks est alors arrêteé et jugée. Son arrestation est suivie d'un boycott des bus qui dure 381 jours. Des violences sont commises à l'encontre de la communauté noire. Finalement, la Cour suprême américaine déclare la ségrégation des bus inconstitutionnelle.

Annie Cordy

Annie Cordy (1928 – 2020) est une chanteuse et comédienne belge née à Bruxelles.

Dans sa carrière riche en variété et créativité, Annie Cordy a enregistré plus de sept cent chansons, joué dans une quarantaine de films, une dizaine de pièces de théâtre, et donné près de dix mille galas. L’artiste est reconnue à l’international pour sa musique, son sourire et sa bonne humeur. En 2004, Annie Cordy est faite citoyenne d'honneur de la Ville de Bruxelles. Elle est anoblie en 2005 avec le titre personnel de baronne, elle choisit pour devise « La passion fait la force ».

Chantal Akerman

Chantal Akerman (1950-2015) est une cinéaste belge. Elle est considérée comme l'une des plus grandes figures du cinéma moderne.

L'œuvre de la Bruxelloise Chantal Akerman est l'un des plus importants du cinéma d'avant-garde de la seconde moitié du XXe siècle. De talent précoce, elle a à peine 25 ans lorsque son film "Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles" sort en 1976. Celui-ci sera suivit de nombreux autres. Elle a été professeur à l'European Graduate School de Saas-Fee (Suisse) et a enseigné à le CUNY, City University of New York. Bien que peu connue du grand public, Chantal Akerman a fortement marqué le cinéma contemporain. Son travail est aussi considéré comme pionnier en matière de féminisme.

Isala Van Diest

Isala Van Diest (1842-1916) est la première femme médecin en médecine générale, chirurgie et obstétrique. Elle était également féministe et membre de la Ligue belge du droit des femmes.

Isala Van Diest obtient le titre de docteur en médecine, chirurgie et obstétrique en 1884. Elle est la première femme en Belgique à être admise à exercer la médecine. Durant sa carrière, elle se concentre sur l'accueil et la prise en charge des prostituées à Bruxelles et s'implique dans la lutte contre la traite internationale des femmes. Elle rejoint la Ligue belge des droits de la femme dès sa fondation.

Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar (1903-1987) est écrivaine. Elle a été la première femme à être choisie comme membre de l'Académie française en 1980.  

Marguerite Yourcenar est née Marguerite Cleenewerck de Crayencour, dans une famille noble bruxelloise d'origine du nord de la France. Elle se passionne pour la littérature depuis son enfance. Sous le pseudonyme "Yourcenar" (anagramme de son nom de famille), elle a publié de nombreux romans, dont "Mémoires d'Hadrien" et "L'Œuvre au Noir". Elle écrit également un cycle autobiographique (Souvenirs pieux, Archives du Nord et Quoi ? L'éternité) qui établit définitivement sa réputation de grande auteure francophone du XXe siècle. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle vit aux États-Unis avec sa compagne Grace Frick. Elle est la première femme à être élue à l'Académie française (1980).

Wangari Maathai

Wangari Muta Maathai (1940 – 2011) est la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix pour "sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix".

Wangari Muta Maathai est une scientifique kenyane connue pour son engagement en faveur du développement durable et de la paix. Wangari ne s'intéresse pas seulement aux droits des femmes, mais aussi à l'environnement. En 1977, elle fonde The Green Belt pour "promouvoir le respect des droits de l'homme, la bonne gouvernance et la démocratie". Dans un premier temps, l'association est composée uniquement de femmes impliquées dans la reforestation des zones dévastées, avant de s'ouvrir progressivement aux hommes. Depuis sa création, le mouvement a planté plus de trente millions d'arbres, donnant parfois à Wangari le surnom de "la femme arbre". Elle a aussi dirigé le Conseil national des femmes du Kenya et a reçu le prix Nobel de la paix en 2004.  

Reine Astrid

Reine bien-aimée des Belges (1905-1935), empathique et philantrope.

Née princesse de suède, Astrid Bernadette épouse, en 1926, Léopold prince de Belgique et duc de Brabant. Lorsque celui-ci monte sur le trône, elle devient en 1934, la quatrième reine des Belges. Astrid de Belgique était connue pour sa douceur et sa grande empathie. Préoccupée par les questions sociales, elle organise des campagnes de collecte de fonds, de vêtements et de vivres pour aider les moins fortunés. La reine Astrid meurt à l'âge de 29 ans dans un accident de voiture, laissant derrière elle trois jeunes enfants : Baudouin, Albert II et Joséphine-Charlotte, ainsi que tout un peuple éploré.

Marie Curie

Marie Curie (1867 – 1934) est la première femme à recevoir le prix Nobel, et la seule à avoir été récompensée dans deux disciplines scientifiques différentes.

Marie Curie est une scientifique française (physique et chimie) d'origine polonaise, qui se spécialise dans la radioactivité. Elle n'est pas seulement la première femme à recevoir le prix Nobel, elle est aussi la seule femme à avoir reçu ce prix deux fois, dans deux domaines scientifiques différents. Pendant la Première Guerre mondiale, Marie Curie se rend régulièrement au front pour faire des radiographies et y forme des bataillons de jeunes assistantes de radiologues.

Reine Elisabeth

La reine Elisabeth (1876– 1965) a pris des initiatives de pacification pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Grande amoureuse de la musique, elle a fondé le Concours Reine Elisabeth.

Élisabeth Gabrielle Valérie Marie de Wittelsbach, née duchesse en Bavière est la troisième reine des Belges et l'épouse du roi Albert Ier. Durant la première guerre mondiale, alors que son mari reste à la tête de l'armée belge pour la diriger, elle participe activement aux soins dispensés aux blessés de guerre. Elle y recueille le surnom de "Reine infirmière". Mélomane avertie, et très attachée à l’art, elle crée en 1937 le Concours Reine Élisabeth. Durant la Seconde Guerre mondiale, ses actions en faveur des Juifs persécutés lui valent d'être reconnue comme Juste parmi les nations. Son absence de préjugés et son humanisme suscitent l'admiration des savants, artistes et hommes de lettres qu'elle fréquente durant sa longue vie.

Semira Adamu

Semira Adamu (1978 – 1998) incarne la lutte des femmes pour la dignité et la résistance aux politiques inhumaines d'asile et de migration.

Pour échapper à un mariage forcé, Semira Adamu, 20 ans, fuit le Nigeria. Elle arrive en Belgique le 25 mars 1998. Elle demande l'asile, qui lui est refusé, la Convention de Genève ne protégeant pas les femmes qui sont victimes de la répression patriarcale. Semira Adamu a résisté à cinq tentatives d'expulsion. Lors de la dernière, le 22 septembre 1998, elle est victime de violences policières, menottée aux mains et aux pieds et pliée en deux avec un oreiller devant sa bouche. Elle meurt d'une hémorragie cérébrale. Son décès et son combat provoque une flambée du débat sur les procédures de migration et d'asile en Belgique.

Simone Veil

Simone Veil (1927 – 2017) est une femme politique française, surtout connue pour la loi qui dépénalise l'interruption volontaire de grossesse.

Le 28 mars 1944, Simone Veil obtient son baccalauréat. Deux jours plus tard, elle fait l'objet d'un contrôle par deux SS et est placée en détention avec le reste de sa famille. Ils sont tous déportés dans le camp de concentration d’Auschwitz. Le père, la mère et le frère de Simone ne survivront pas. De retour en France, Simone Veil obtient deux diplômes, en droit et à l'Institut de sciences politiques de Paris. En mai 1974, elle est nommée Ministre française de la Santé. Elle est à l'origine du projet de loi visant à dépénaliser l'interruption volontaire de grossesse (avortement). La loi entre en vigueur le 17 janvier 1975. Elle a siégé au Parlement européen de 1979 à 1993, et a présidé cette assemblée entre 1979 et 1982.

Antoinette Spaak

Antoinette Spaak (1928 - 2020) est la première femme présidente d’un parti politique.

Avant de s'engager dans la politique, Antoinette Spaak était femme au foyer. Après la mort de son père Paul-Henri Spaak, elle a fait ses premiers pas en politique. En 1977, elle est devenue présidente du FDF et la première femme présidente d'un parti belge. Elle a également été nommée Ministre d'État. En raison de son rôle de pionnière dans les hautes fonctions politiques, Antoinette Spaak a souvent été qualifiée de féministe. Son exemple a ouvert la voie à de nombreuses femmes politiques après elle.

Sophie Kanza

Sophie Kanza (1940-1999) est la première femme congolaise à terminer ses études secondaires et à occuper un poste ministériel.    

En juin 1961, Sophie Kanza a été la première Congolaise à terminer ses études secondaires. Elle s'installe à Genève pour obtenir une licence en sociologie. En 1964, elle est la première femme congolaise à obtenir un diplôme universitaire. Entre 1966 et 1970, elle est la première femme à occuper un poste ministériel dans la nouvelle République démocratique du Congo. Elle est responsable des affaires sociales dans plusieurs gouvernements successifs. Sophie Kanza a ensuite repris ses études aux États-Unis et obtenu un doctorat en sociologie à l'université de Harvard en 1977. Dans les années 1980, elle devient assistante puis cheffe de mission auprès du directeur général de l'UNESCO.

Marie Popelin

Marie Popelin (1846-1913) est une juriste belge, pionnière des droits des femmes.

En 1888, Marie Popelin est la première femme à obtenir son diplôme de droit et à demander son admission au barreau de Bruxelles. La Cour d'appel rejette sa demande en invoquant des arguments concernant la nature des femmes et leur rôle social. Le cas Popelin est devenu largement célèbre et a été un moment important dans la prise de conscience du féminisme belge. En 1892, Marie Popelin fonde la Ligue belge du droit des femmes, première association féminine de Belgique.

 

 

Avant de voter, veuillez cocher la case "I am not a robot" et confirmez. Ensuite, faites votre choix et confirmez.

 

Latest news