Good Network

L’enjeu fondamental de Good Move est de rétablir l’équilibre entre le mode voiture et les autres modes de déplacement afin d’améliorer les cheminements des modes actifs ainsi que les performances des transports publics de surface. La Région se doit de posséder des réseaux de transport bien développés, structurés, lisibles et performants. De leur réorganisation, rationalisant le trafic de transit et valorisant les modes les plus adaptés au contexte urbain, dépend l’amélioration du cadre de vie dans la Région. Pour ce faire, La Région développe ses actions sur les réseaux selon trois volets :
  • Optimiser l’utilisation des infrastructures existantes pour assurer la fluidité de tous les modes de transport ;
  • Développer et améliorer les différents réseaux en réalisant notamment des itinéraires pour les piétons, les cyclistes et les poids lourds, en complément de nouvelles lignes de transport public ;
  • Garantir un bon niveau de service des différents réseaux, infrastructures et équipements par une gestion préventive et un entretien régulier.

Découvrez tous les projets d’aménagement en cours à Bruxelles.

Bruxelles Mobilité a développé des guides techniques pour aider les chefs de projet en matière d'aménagement de l'espace public. Voir aussi le Guide de l’espace public bruxellois, pyblik pour les concepteurs chargés de l’aménagement des espaces publics.

Fiches diagnostic :

 

Les cartes de la spécialisation multimodale des voiries

La Région a développé une stratégie pour établir des priorités claires dans le partage de la voirie; il s’agit de la « spécialisation multimodale des voiries ». Cette dernière intègre tous les modes de déplacement, en définissant un réseau structurant pour chacun d’entre eux (piéton, vélo, transport public, trafic motorisé (auto) et poids lourd).

L’approche développée est basée sur une maîtrise de la demande de trafic, dans le but de rééquilibrer la répartition de l’espace public au profit de l’ensemble des usagers et de valoriser les formes de mobilité actives et le recours au transport public. La conception des différents réseaux et les règles de leur cohabitation dans l’espace public suivent donc le principe STOP (stappen, trappen, openbaar vervoer en privé vervoer), à savoir : marche-vélo-transport public-voiture.

Ainsi, la Région a réalisé des cartes qui permettent de préciser la localisation des réseaux de mobilité du plan. Celles-ci sont faites en concertation avec les communes, et le Gouvernement bruxellois les approuve.

Trois niveaux par réseau:

  • PLUS :  les grands axes de déplacement à l’échelle métropolitaine,
  • CONFORT : pour compléter le maillage des réseaux et assurer la desserte des différentes polarités de la capitale,
  • QUARTIER : pour assurer la desserte fine des quartiers et des fonctions urbaines permettant à la fois la performance de chaque réseau, ainsi que leur bonne intégration dans l’espace public.

Sélectionnez ci-dessous, le réseau auto, piétons, poids lourds, transport public ou vélo :