Optez pour une livraison en point-relais

Comme 6 personnes sur 10, vous achetez peut-être sur internet : ça facilite parfois grandement la vie. Pourtant l’impact des achats en ligne n’est pas neutre. Que vous achetiez sur une grande plateforme internationale ou sur le site d’un artisan bruxellois, l’influence sur l’emploi et l’économie sera différent. Mais une chose ne changera pas : quelqu’un va préparer ce paquet et le confier à un transporteur, qui se chargera de vous le livrer. La forte croissance de l’e-commerce a donc aussi comme conséquence directe l’augmentation du nombre de camionnettes qui sillonnent tous les quartiers bruxellois.

On peut toutefois agir sur le nombre de kilomètres parcourus par un paquet. En limitant autant que possible les retours d’abord. Ceux-ci varient fortement en fonction des produits : si seulement 7% des commandes de produits de beauté sont renvoyés, c’est le cas de près d’un vêtement sur trois. En choisissant bien son mode de livraison ensuite. La livraison à domicile reste le mode de livraison plébiscité par la grande majorité des consommateurs. Pourtant trop souvent, il n’y a personne à la maison quand le livreur arrive. Qu’on attende un deuxième passage ou qu’on aille cherche le paquet en point poste, outre les kilomètres parcourus inutilement, c’est du temps perdu.

Des alternatives existent pourtant. Une étude a ainsi démontré que si 75% des livraisons avaient lieu dans un point relais plutôt qu’à la maison, on réduirait le coût économique et écologique du dernier kilomètre (le dernier maillon de la chaine logistique, la camionnette qui apporte le paquet jusqu’au point de livraison) de 60 à 80% !

Les points relais sont non seulement très efficaces pour réduire le nombre de camionnettes qui parcourent votre quartier et s’arrêtent en double file, ils sont aussi très pratiques et flexibles. Ils sont en effet sélectionnés pour leurs horaires d’ouverture étendus. On a la chance en Région bruxelloise de bénéficier d’un réseau de points relais plus dense qu’à Paris par exemple, avec près de 500 points qui couvrent tous les quartiers. Plus de 6 personnes sur dix sont à moins de 5 min à pieds d’un de ces points.

Latest news