A Bruxelles, fais pas ton fast fou quand tu conduis !

Une campagne de sécurité routière de Bruxelles Mobilité pour sensibiliser les citoyens aux risques d’une vitesse excessive.

Rouler vite = un gain de temps ? Non !

Ne pas respecter les limitations de vitesse et rouler plus vite ne permet pas de réduire le temps de parcours et d’arriver plus vite à destination. En raison des nombreux facteurs extérieurs : feux rouges, trafic, priorités aux autres usagers, aux bus et trams, rouler plus vite qu’autorisé sur de courts trajets ne vous fait pas gagner du temps.

Sachant qu’il y a 16 km entre le nord et le sud de Bruxelles, à 70km/h, le trajet théorique dure 14 minutes alors qu’à 50km/h il ne dure que 19 minutes. Peut-on réellement parler d’un gain de temps pour 5 minutes ?

Ce gain de temps est-il réel compte tenu du trafic, des feux de signalisation, etc.…? Bien entendu, non. En réalité, la vitesse moyenne pratiquée lors des déplacements en région bruxelloise est bien inférieure à 50km/h. En revanche, la vitesse augmente le nombre d’accidents sur nos routes ainsi que leur gravité.

Rouler vite = plus de risque d’accident !

Alors que 50km/h semble être une limitation de vitesse raisonnable, pourquoi abaisser encore davantage la vitesse autorisée ? Certaines rues nécessitent, pour des raisons de sécurité des usagers, que la vitesse soit abaissée à 30km/h maximum. Il s’agit principalement des rues aux abords des écoles. Une des raisons principales en faveur de l’abaissement de la vitesse autorisée est la réduction de la distance de freinage.

En effet, si on prend l’exemple d’un piéton qui entame sa traversée alors que vous vous trouvez à 16m de lui (environ 3 voitures garées) et sachant que votre temps de réaction est d’une seconde, il vous faudra 26 mètres pour vous arrêter à 50 km/h, mais seulement 13,3 mètres à 30 km/h.

 

Rouler vite = des accidents plus graves

La gravité des conséquences corporelles dépend en grande partie de la vitesse de l’impact. Pour rendre compte de la violence du choc, prenons l’exemple d’impacts en chute libre depuis différentes hauteurs :

La vitesse est toujours un facteur aggravant. Plus la vitesse est élevée, plus le risque d’accident mortel est élevé.

Mais aussi…

Il existe une multitude d’autres raisons pour vous inciter à modérer votre vitesse :

  • Un enfant perçoit difficilement la vitesse des véhicules. À vitesse réduite, même par mauvais temps, un enfant a davantage de chances de voir un véhicule arriver.
  • À vitesse réduite on est plus attentif et on peut mieux réagir au danger.
  • Le champ visuel est plus large à vitesse réduite. On aperçoit plus facilement les autres usagers et on peut éviter les accidents.

Les accidents de la route, même en agglomération, peuvent engendrer des conséquences permanentes comme des handicaps, aussi bien pour la victime que pour le(s) occupant(s) du véhicule.

Rouler vite = des amendes

Un excès de vitesse en zone 30 vous expose à des amendes :

  • jusqu’à 10km/h au-dessus de la limite autorisée : 53 €
  • plus de 10km/h au-dessus de la limite autorisée : 53 € + 11 € pour chaque km/h supplémentaire
  • un risque de retrait ou de déchéance de permis de conduire pour tout excès de vitesse supérieur à 20km/h

En 2018 rien que pour le premier semestre 112.772 infractions ont été constatées à Bruxelles !