L’usage du vélo cargo en hausse

Pro Velo a une nouvelle fois analysé les tendances du vélo à Bruxelles pour l'Observatoire du vélo, une mission que l'ASBL réalise pour Bruxelles Mobilité depuis 1998. 

Depuis 2021, une “enquête continue" vient compléter ces observations et analyse la pratique et les expériences d’un panel de cyclistes à Bruxelles, dont beaucoup sont des vélotafeurs réguliers.

Résultats des comptages

  • Le nombre de cyclistes continue d’augmenter en heures de pointe

En 2023, nous avons effectué 104 heures de comptages manuels. En comparaison avec 2022, nous observons une augmentation de 13,9 % du nombre de cyclistes pendant les heures de pointe, entre 8 heures et 9 heures du matin. Cette croissance sur la période 2022-2023 est légèrement supérieure à la croissance moyenne annuelle mesurée de 2010 à 2023 qui est de +12,6% par an.

Suite au retour à une situation sanitaire normale et à l'augmentation significative constatée en 2022 après la crise du coronavirus et les confinements (voir les rapports de l'Observatoire du vélo 2020, 2021 & 2022), nous observons que le nombre de cyclistes comptés par Pro Velo a été multiplié par 4.7 entre 2010 et 2023.

  •  L’essor de l’usage familial et du vélo électrique

Si l’on note une diminution du nombre d’enfants circulant sur leur propre vélo (déjà peu représentés les années précédentes), on remarque en revanche un véritable essor des vélos équipés pour le transport d’enfants. En effet, ce type de vélo représente 26% des vélos observés en 2023, soit une augmentation de 13 points de pourcentage par rapport à 2022. 42% de ces vélos sont des vélos cargos.

L’usage du vélo électrique continue également sa progression, puisque ce type de vélo représente 41% des vélos observés en heure de pointe (contre 20% en 2019).

  • Quelques autres chiffres clés de l'Observatoire du vélo 2023

68% de tous les cyclistes (+3 points de pourcentage par rapport à 2022) portaient un casque en 2023.

34% c’est le taux d’occupation moyen des parkings vélos et dispositifs de stationnement installés à proximité des stations de métro et principales gares de la Région.

4 vélos sur 5 étaient équipés d’un éclairage correct.

69% des vélos étaient sécurisés avec un bon cadenas.

6% des vélos observés étaient équipés d’un autocollant inamovible mybike.brussels.

Résultats de l’enquête « continue »

Depuis 2022, cette enquête complémentaire, intégrée au rapport, interroge un échantillon de cyclistes sur leurs habitudes à vélo (par exemple, distance, motifs de déplacement et temps de trajet), leur profil modal (par exemple, modes de transport utilisés, fréquence) et leur expérience du vélo à Bruxelles (par exemple, infrastructures et sécurité).

Ces 401 entretiens ont systématiquement été réalisés du lundi au vendredi aux mois d’octobre et novembre soit en matinée (de 8h à 11h) soit l’après-midi (de 15h30 à 18h30). Cette enquête n'est donc pas représentative de l'ensemble des cyclistes. Les enquêteurs se sont rendus à différents « points de rupture » des cyclistes (Feux rouges, lieux de parkings vélo) situés en 9 lieux de la Région accueillant un flux important de cyclistes.

  • A vélo au travail presque tous les jours de la semaine

Près de 3 répondants sur 4 ont fait du vélo pour se rendre au travail en 2023, et le même nombre a indiqué faire du vélo au moins 5 fois par semaine. La distance moyenne parcourue à vélo était de 6,06 kilomètres, avec une différence notable en fonction du type de vélo. En effet, avec un vélo électrique, les répondants parcouraient en moyenne 6,98 kilomètres, tandis que ceux avec un vélo classique parcouraient 5,49 kilomètres.

Nous constatons dans notre enquête que 92% des répondants possèdent un diplôme du supérieur, ce qui est bien au-dessus de la moyenne régionale. C’est 5 points de pourcentage en plus par rapport à 2022.

  • Prévention du vol et sécurité : 2 points d’attention

Près d'1 répondant sur 3 a déclaré qu'au cours des deux dernières années, au moins un de ses vélos avait été volé, ce qui représente une augmentation significative de 10,2 points de pourcentage par rapport à 2022.

30,9 % des cyclistes interrogés ont déclaré avoir eu au moins un accident de vélo au cours des deux dernières années, la principale cause étant l'inattention de l’opposant. Dans la moitié des accidents, une voiture était impliquée

Plus d'info dans l' Observatoire vélo 2023.pdf(PDF) (22.69 Mo)

Dernières news