Vitesses respectées, tous protégés

Chaque année, en Région de Bruxelles-Capitale, 50 personnes sont tuées ou gravement blessées à cause des excès de vitesse et des vitesses inadaptées.

Respectons les limitations de vitesse et nous serons tout.e.s mieux protégé.e.s.

Bruxelles Mobilité lance une nouvelle campagne de sensibilisation au respect du 30 et 50 km/h sur les voiries de la capitale.

La vitesse excessive ou inadaptée provoque des accidents

Plus on roule vite, plus la distance de freinage s’allonge. A 50 km/h il faut déjà compter quelque 26 m. pour s’arrêter.  Concrètement, 26 m. cela correspond à la longueur de 6 voitures en stationnement. C’est énorme en milieu urbain.

La vitesse excessive ou inadaptée aggrave les conséquences d’un accident

Si on compare la force d’un choc à une chute d’un immeuble, on comprend l’importance que la vitesse peut jouer dans la gravité des accidents.

Plus la vitesse est faible, plus il est facile de réagir

En milieu urbain, les différents usagers doivent se partager la route. Des automobilistes, les transports en commun circulent, mais également des cyclistes, des motards, des piétons, des enfants, des trottinettes … 50 km/h et 30 km/h sont des vitesses qui permettent de bien anticiper les mouvements de toutes ces personnes. Plus la vitesse augmente, plus la perception de l’environnement se réduit et plus, on risque de ne pas anticiper l’enfant qui traverse entre deux voitures en stationnement par exemple.

Plus la vitesse est élevée, plus la perception autour du véhicule diminue. Le conducteur a de plus en plus une vision en « tunnel ».

Oui, mais je ne veux pas perdre de temps…

On pourrait penser qu’en ne respectant pas les limitations de vitesse et en roulant plus vite, on réduit notre temps de parcours et on arrive plus vite à destination.

Pourtant, imaginons qu’on traverse la région (environ 16 km) en n’ étant jamais arrêté par des feux de signalisation, des infrastructures, des passants traversants, etc. Le trajet durerait :

  • à 70 km/h, 14 minutes
  • à 50 km/h, 19 minutes.

5 minutes de différence, est-ce réellement un gain de temps ?  

Qu’est-ce que je risque en cas d’infractions aux limitations de vitesse ?

En agglomération, zone 30, abords d’écoles, zones résidentielles ou de rencontre :

  • Un excès de vitesse jusqu’à 10 km/h au-dessus de la limite autorisée vous coûtera  53 euros ;
  • Un excès de vitesse de plus de 10 km/h au-dessus de la limite autorisée vous coûtera 53 euros + 11 euros pour chaque km/h supplémentaire.
  • Et de manière générale, vous encourrez un risque de retrait ou de déchéance du permis de conduire à partir d’un excès de vitesse de 20 km/h. (exemple conduire à 50km/h lorsque la zone est limitée à 30km/h).

Que fait la Région pour améliorer la situation en termes de limitations des vitesses ?

Le respect des limitations de vitesse est une priorité pour la Région, les zones de police et les communes.

Outre le lancement de campagnes et de diverses actions de sensibilisation, la Région finance des radars (6 lidars, 88 radars fixes et 3 radars tronçons) et soutient également financièrement les communes dans la sécurisation de certaines voiries communales.

Bruxelles mobilité intègre également la maitrise des vitesses dans tous ses nouveaux projets d’infrastructure.

Dernières news

Suivez la formation Mobility Manager

Bruxelles Mobilité propose une formation qui très orientée sur la pratique, intégrant des solutions réalistes et positives pour favoriser la durabilité des déplacements au sein de votre entreprise.

Eurotop

De nombreuses mesures de sécurité sont prises et celles-ci ont un impact sur la mobilité.