Permis A1/A2/A: formation et examen

Détenir un permis de conduire est nécessaire pour circuler sur la voie publique.

Vous avez besoin d'un permis A1 pour les véhicules suivants:

  • Motocyclettes d'une cylindrée maximale de 125 cm3, d'une puissance maximale de 11 kW et avec un rapport puissance/poids ne dépassant pas 0,1 kW/kg
  • Tricycles à moteur d'une puissance ne dépassant pas 15 kW

Vous avez besoin d'un permis A2 pour les véhicules suivants:

  • Motocyclettes d'une puissance maximale de 35 kW, avec un rapport puissance/poids ne dépassant pas 0,2 kW/kg et n'étant pas dérivés d'un véhicule développant plus du double de sa puissance

Vous avez besoin d'un permis A pour les véhicules suivants:

  • Motocyclettes avec ou sans side-car d'une puissance supérieure à 35 kW
  • Tricycles à moteur d'une puissance supérieure à 15 kW

Vous pouvez obtenir ce permis:

  • en réussissant en premier lieu un examen théorique
  • à l’issue de cette réussite, vous pouvez alors vous inscrire à l’examen de conduite pratique

Attention! La délivrance des premiers permis de conduire modèle carte bancaire par certaines communes pilotes a débuté dès juillet 2010 et elle s’est généralisée dans toutes les autres communes à partir de 2013. Ces permis de conduire de type carte bancaire ont une validité administrative de 10 ans, les premiers permis de conduire doivent dès lors être déjà renouvelés. Chaque titulaire a le devoir de respecter la date d'expiration administrative de son permis de conduire et d’en demander le renouvellement à temps.

La formation théorique

Pour vous préparer au mieux à l’examen théorique permis de conduire, vous avez le choix d’assurer personnellement votre formation ou de suivre un minimum de 12h de formation théorique dans une école de conduite agréée.

Avantages d’une formation en auto-école :

  • Dispensée par un instructeur breveté au courant des dernières réglementations en vigueur
  • Formation complète sur les matières de l’examen
  • Possibilité de s’entrainer avec un programme de questions à choix multiples (comme à l’examen) sur les ordinateurs à disposition dans les auto-écoles
  • Apprentissage didactique et présentations visuelles
  • Délivrance d’un certificat d’enseignement

Plus d'info:


L’examen théorique

Vous pouvez participer à l’examen théorique dès l’âge de 17 ans et 9 mois.

Attention : L’examen théorique est valable 3 ans. Il faudra prendre en compte l’âge minimum requis pour passer l’examen pratique :

  • Catégorie A1 : 18 ans
  • Catégorie A2 : 20 ans
  • Catégorie A : 24 ans (22 ans si déjà titulaire d’un permis A2 depuis minimum 2 ans)

Son coût est de 15 €.

Deux centres d'examen à Bruxelles : Anderlecht et Schaerbeek

L’examen théorique est passé sous forme d’un examen audiovisuel sur ordinateur en français ou néerlandais. Il est composé de 50 questions à choix multiples.

Pour réussir : vous devez obtenir un minimum de 41 points sur 50

Attention :

  • Si vous êtes titulaire du permis A1 depuis minimum 2 ans, vous êtes exempté de l’examen théorique A2
  • Si vous êtes titulaire du permis A2 depuis minimum 2 ans, vous êtes exempté de l’examen théorique A

Séances spéciales d’examen théorique :

Uniquement sur rendez-vous

  • Pour un candidat qui ne maitrise pas le néerlandais ou le français, l’examen peut se faire avec l’assistance d’un interprète-juré désigné par le centre d’examen pour l’allemand ou l’anglais. L’interprète est rémunéré par le candidat.
  • Pour un candidat souffrant d’un handicap auditif, l’examen peut se faire avec l’assistance d’un interprète en langue des signes juré, désigné par le centre d’examen. L’interprète est rémunéré par le candidat.
  • Pour un candidat dont les facultés mentales ou intellectuelles, ou le niveau d’alphabétisation, sont insuffisants, l’examen peut se dérouler en session spéciale. Pour être admis en séance spéciale, il faut présenter un certificat ou une attestation d’un centre psycho-médicosocial, d’un centre public d’aide sociale, d’un institut d’enseignement spécialisé, d’un centre d’observation et de guidance ou d’un centre d’orientation professionnelle.

Validité :

La réussite a une validité de 3 ans.

L’examen pratique doit être passé avant la fin de validité de la réussite de l’examen théorique !

Exclusion :

Le candidat qui est surpris à frauder échoue et est exclu de toute participation à cet examen pour une période d’un an.

Le candidat qui perturbe le déroulement de l’examen par son comportement échouera et sera exclu de toute participation à cet examen pour une période de six mois.


La formation pratique

Deux filières de formation sont possibles :

  • Accès direct : minimum 12 h en auto-école et passage de l’examen combiné (terrain + voie publique)
  • Accès progressif :
    • 1ère étape : Minimum 9h en auto-école
    • 2e étape : Réussite de l’examen sur terrain privé
    • 3e étape : Stage sous couvert d’un permis provisoire (filière libre)
    • 4e étape : Après minimum 1 mois de stage, examen sur voie publique

Remarque : si vous souhaitez passer votre examen avec auto-école, vous devez suivre 3h de formation supplémentaire.

Pour le candidat qui est titulaire depuis deux ans au moins d'un permis de conduire valable pour la catégorie A1 ou A2 et qui souhaite obtenir un permis de conduire valable respectivement pour la catégorie A2 ou A, la formation est de minimum 4h en auto-école.

Pour le candidat qui est titulaire depuis deux ans au moins d'un permis de conduire valable pour la catégorie A1 ou A2 sur lequel est apposé un code 78 (automatique) et qui souhaite obtenir un permis de conduire valable respectivement pour la catégorie A2 ou A sur lequel ce code n'est pas apposé (changement de vitesses manuel), la formation est de minimum 6h en auto-école.

Après 2 échecs à l’examen sur terrain ou après 2 échecs à l’examen voie publique, il est obligatoire de suivre une formation de 2h en école de conduite agréée et de présenter le certificat d’enseignement pour pouvoir présenter l’examen une nouvelle fois. Les cours suivis avant les 2 échecs ne seront pas pris en considération.