Coordination des Chantiers

Les chantiers en Région bruxelloise sont soumis à une réglementation propre. Le principe de cette ordonnance est qu'aucun chantier ne peut être entamé sur la voie publique sans autorisation de la part de l’administrateur de voirie. Dans le cas de chantiers d’une certaine ampleur et selon leur localisation (voiries régionales ou communales d’importance pour la mobilité intra-régionale), un avis de la Commission de Coordination des Chantiers est également requis.

Cette ordonnance englobe l'ensemble des occupations de la voirie publiques, aussi bien à l’initiative des impétrants institutionnels, des impétrants non-institutionnels que des citoyens.

Les différentes autorisations et accords doivent être demandés via la plateforme OSIRIS ou ses applications simplifiées.

Quelques chiffres:

  • Jusqu’à 25% des voiries soustraites à l’utilisation normale suite aux besoins de chantier
  • En moyenne, 120.000 chantiers/an sont exécutés sur le territoire de Bruxelles
  • 20 gestionnaires (19 communes et la Région de Bruxelles-Capitale)
  • Des centaines d’impétrants
  • Environ 2.500 chantiers analysés par an en Commission

 

Direction et Commission de Coordination des Chantiers

La Direction Coordination des Chantiers

Au sein de Bruxelles Mobilité, la Direction Coordination des Chantiers gère la coordination des chantiers en Région de Bruxelles-Capitale, en tant qu’administrateur de voirie régional. Elle assure également le rôle de secrétariat de la Commission de Coordination des Chantiers.

La Commission de Coordination des Chantiers

La Commission a pour mission de coordonner, dans le temps et l'espace, les travaux que les impétrants se proposent d'effectuer sur, sous ou au-dessus de la voie publique. Elle fixe notamment la localisation, la durée, la période d’exécution, etc. Elle précise également les éventuelles mesures d'accompagnement nécessaires à la mobilité de l'ensemble des usagers.

Instituée en 1998, Bruxelles est la première Région à se doter d’une organe consultatif en lien avec la Coordination des chantiers (préfiguré par le Comité de Mobilité en 1997).

La Commission de Coordination des Chantiers s’avère être une réponse à 4 éléments majeurs :

  • un organe capable d’encadrer les chantiers suite à l’accroissement des acteurs et opérateurs de réseaux
  • optimiser la coordination, la tenue et l’information relatives des chantier
  • rassembler les différentes parties prenantes autour de la table
  • stabiliser l’usage de l’espace public (zone figée 3 ans)

De par sa nature, la Commission de Coordination des Chantiers est un organe consultatif apolitique, un lieu de concertation où toutes les parties prenantes peuvent exprimer leur point de vue et une organisation regroupant une expertise riche et variée (composition).

Son travail est le reflet d’une opinion exprimée à l’unanimité, de la prise en considération des besoins de tous et d’une volonté d’œuvrer, à son échelle, au Bruxelles de demain.

Les missions principales de la Commission sont :

  • remettre des avis sur les demandes de planification (vision à 5 ans), de programmation (vision à un an), d’autorisation d’exécution et d’avis rectificatif
  • vérifier les données encodées en Osiris
  • formuler des observations, présenter des suggestions et proposer des directives générales en lien avec la Coordination des chantiers
  • standardiser, concilier et protéger les usagers et les demandeurs

Agenda

mercredi 8 septembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mardi 14 septembre 2021 Sous-commission "Métro Nord"
mercredi 15 septembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mercredi 22 septembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 23 septembre 2021 Sous-commission "Cinquantenaire" réunions 2021 (3)
mercredi 29 septembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 30 septembre 2021 Sous-commission "Constitution" réunions 2021 (4)
   
mardi 5 octobre 2021 Sous-commission "Basilique"
mercredi 6 octobre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mercredi 13 octobre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mardi 19 octobre 2021 Réunion de Programmation 2021 - 2ème semestre
mercredi 20 octobre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 21 octobre 2021 Sous-commission "Cinquantenaire" réunions 2021 (4)
mercredi 27 octobre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 28 octobre 2021 Sous-commission "Métro Nord"
   
mercredi 3 novembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
vendredi 5 novembre Sous-commission "Cinquantenaire" réunions 2021
mardi 9 novembre 2021 Sous-commission "Uccle / Forest"
mercredi 10 novembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mercredi 17 novembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 18 novembre 2021 Sous-commission "Basilique"
mercredi 24 novembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
jeudi 25 novembre 2021 Sous-commission "Constitution" réunions 2021 (5)
mardi 30 novembre 2021 Sous-commission "Métro Nord"
   
mercredi 1 décembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mardi 7 décembre 2021 Sous-commission "Basilique" -
mercredi 8 décembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mercredi 15 décembre 2021 Réunion de la Commission de Coordination des Chantiers
mardi 21 décembre 2021 Sous-commission "Cinquantenaire" réunions 2021 (5)

 

 

Consultez ici le procès-verbal et l’ordre de jour des réunions de la Commission Coordination des Chantiers.

Plus d'info: Règlement d’ordre intérieur de la Commission de Coordination des Chantiers (287.12 Ko)

Principe général

Nul ne peut exécuter un chantier sans autorisation d'exécution de chantier sauf en cas de :

  • urgence motivée : chantiers P1
  • minime importance ou absence de pertinence (chantiers D & E)
Type de chantier
Emprise Zone Durée maximum
E <300 m²
  • En dehors de la chaussée
  • En dehors de la piste cyclable
  • Ne pas affecter les arrêts de transports en commun
Hors-sol : 60j
Sous-sol : 30j
D <50 m²
  • En dehors de la chaussée
  • En dehors de la piste cyclable
Max 24h
P1  
Risque d’atteinte à :
  • l’intégrité des personnes et des biens
  • la continuité des services publics/ d’urgence
  • l’environnement
Besoin d’effectuer un chantier sans délai, y travailler sans interruption, 24h/24, jours non ouvrables compris.

 

Ce tableau est non exhaustif, il s’agit ici des principales caractéristiques, pour plus d’information, veuillez-vous référer à l’ordonnance.

Type A (autorisation)

Tout chantier (« tout travail isolé ou tout ensemble de travaux empiétant sous, au niveau de ou au-dessus de la voirie »). Pour tout impétrant (« toute personne qui a l’intention d’exécuter, exécutant ou ayant exécuté un chantier ou pour le compte de laquelle un chantier va être, est ou a été exécuté »).

Type E (dispense d’autorisation → déclaration avec conditions d’exécution possibles)

Conditions de dispense : art. 10 de l’arrêté d’exécution du 4 avril 2019

Type D (dispense d’autorisation et de conditions d’exécution → déclaration simple : « je commence, je finis »)

Conditions de dispense : art. 24 de l’arrêté d’exécution du 4 avril 2019

Type CA (coordination + autorisation)

Concerne uniquement les chantiers autorisés des impétrants institutionnels (les « II »).

Sauf dispense : art. 16 de l’arrêté d’exécution du 4 avril 2019 

Type PCA (programmation + coordination + autorisation)

Concerne uniquement les chantiers autorisés des impétrants institutionnels.

Sauf dispense : art. 14 de l’arrêté d’exécution du 4 avril 2019 

Osiris et applications

Les  demandes d'autorisation & accords de chantier doivent être encodés dans Osiris.

Osiris est un logiciel très complet comprenant une carte de la Région de Bruxelles-Capitale, une boîte de  messagerie électronique, une base de données, etc. Cette base de données rassemble, en un point unique et sous un format informatique, toutes les informations et communications relatives aux chantiers réalisés dans le domaine public, tant sur les voiries communales que sur les voiries régionales.

Ce logiciel permet d’améliorer la coordination des nombreux chantiers entre les impétrants et les autorités publiques ainsi qu’entre les différents impétrants eux-mêmes et entre les différentes autorités publiques (p.e. entre le Secrétariat de la Commission et les gestionnaires de voirie). Et ce, au profit de la mobilité dans la région. Osiris est donc un système informatique qui contient tous types de données  encodées, reçues, échangées ou stockées dans le cadre des procédures et des formalités de chantiers en voirie. Toutes les informations, tous les documents et tous les traitements de données sont transmis et reçus via Osiris uniquement uniquement.

La version classique d’Osiris permet d’encoder et gérer la totalité des demandes à l’exception du type D.

La version simplifiée permet l’encodage de Chantier A, E (Wizard) & D (type D).

Législation

La législation relative à la coordination et l'organisation des chantiers en voie publique en Région de Bruxelles-Capitale (Ordonnance et Arrêtés - extraits du Moniteur belge) est la suivante :

Réglementation en vigueur

Antérieure

Modifié par :

Certains articles sont toujours en vigueur.

Les impétrants

Toute personne qui a l'intention d'exécuter, exécutant ou ayant exécuté un chantier ou pour le compte de laquelle un chantier va être, est ou a été exécuté.

Les impétrants institutionnels

  • Ils effectuent des travaux pour le compte d’une institution publique, semi-publique ou privée
  • Ils disposent d’un droit d’usage sur la voirie
  • Ils ont l’obligation de planifier, de programmer et de coordonner leurs chantiers

Les impétrants institutionnels (ces derniers doivent se faire connaître auprès de la Commission de Coordination des Chantiers) sont tenus d’utiliser Osiris pour encoder leurs chantiers en intégrant les informations et formalités que leur impose la réglementation régionale (exception faite des recours au gouvernement). Ils doivent aussi :

  • Programmer leurs chantiers à raison de deux fois par an
  • Planifier leurs grands projets tous les 5 ans
  • Coordonner dans l’espace et le temps leurs chantiers avec les autres impétrants institutionnels, afin de réduire au maximum les perturbations pour les usagers de la voirie

Les impétrants non-institutionnels

Les impétrants non-institutionnels doivent également utiliser les applications Osiris (dans sa version classique ou simplifiée) pour introduire leurs demandes d’occupation de l’espace public. En fonction du type de voirie (communale ou régionale) sur lequel l’impétrant non-institutionnel souhaite introduire sa demande, il devra également satisfaire aux obligations des règlements communaux. La procédure décrite ci-dessous ne remplace donc pas les démarches à faire auprès de la commune, telles que : la demande d’occupation du domaine public et le placement de panneaux d’interdiction de stationnement, etc.

Les chantiers des impétrants non-institutionnels étant souvent de moins grande envergure, ils bénéficient souvent d’une dispense d’autorisation. Les procédures de ces chantiers sont donc généralement de type E (chantier exécuté dispensé d’autorisation – art 10 de l’AGRBC) ou chantier de type D (dispensé de conditions particulières d’exécution).

Vous trouverez ci-dessous leurs caractéristiques principales :

Type de
chantier
Emprise Zone Durée maximum
E <300 m²
  • En dehors de la chaussée
  • En dehors de la piste cyclable
  • Ne pas affecter les arrêts de transports en commun
Hors-sol : 60j
Sous-sol : 30j
D <50 m²
  • En dehors de la chaussée
  • En dehors de la piste cyclable
Max 24h

Ce tableau est non exhaustif, il s’agit ici des principales caractéristiques, pour plus d’information, veuillez-vous référer à l’ordonnance.

Même si la demande respecte les conditions reprises dans le tableau ci-dessus, il est possible qu’elle nécessite une autorisation (chantier A) si au plus tard dix jours ouvrables avant le démarrage prévu pour le chantier, il n'y a pas déjà un autre chantier qui, pour la même période d'exécution, fait l'objet d'une coordination en cours, d'une demande d'autorisation ou d'une déclaration introduite, ou d'une autorisation délivrée.

Pour les types E, vous devez:

  • introduire vos dossiers via la plateforme I wizard
  • créer un compte afin de pouvoir utiliser la plateforme. Vous pourrez ensuite y introduire vos demandes
  • vérifier dans la plateforme qu’aucun autre chantier n’utilise en même temps la même portion de voirie (donc contrôler la disponibilité de la voirie avant l’introduction du chantier). Si l’espace est occupé, vous ne pourrez pas encoder votre chantier
  • introduire les informations au moins 10 jours ouvrables à l’avance.

Vous devez également ajouter une coupe de mobilité (qui représente la situation de mobilité sur l’espace public, avant et pendant le chantier) et un plan de signalisation ou une autorisation de police qui doit être validé par la police avant le début du chantier. Vous trouverez une coupe « type » via ce lien.

Votre dossier sera validé par l’administrateur de voirie concerné, dans les 7 jours ouvrables après l’introduction du dossier. L’accord de chantier pourra également contenir de conditions particulières d’exécution.

Pour les chantiers de type D, voir l’onglet « citoyens ».

Autorités

Les autorités (administrateurs de voirie et police) se servent de la plateforme Osiris pour valider les documents et/ou autoriser les demandes des impétrants. En effet, avant que l’impétrant puisse exécuter son chantier, il doit se voir délivrer, selon le cas, une autorisation ou un accord de chantier.

Citoyens

Les citoyens sont également tenus d’encoder leurs chantiers dans les applications Osiris. Par chantiers, il faut comprendre toute occupation de l’espace public en voirie / soustraction d’une portion de l’espace public, en ce compris, les déménagements, le placement d’échafaudage et placement de container, etc.

Pour rappel, voici les conditions d’un chantier D :

Type de
chantier
Emprise Zone Durée maximum
D <50 m²
  • En dehors de la chaussée
  • En dehors de la piste cyclable
Max 24h

 

 

S’il faut placer des panneaux d’interdiction de stationner, alors ce ne sera pas possible avec le type D. En effet, pour placer des panneaux d’interdiction de stationner, il faut en  faire la demande 48h avant.

Pour les chantiers D, vous n’avez pas besoin d’autorisation à proprement parler, mais vous devez le jour même signaler votre occupation de la voirie dans les applications Osiris. Pour toutes les interventions, vous devez également vérifier qu’aucun autre chantier n’utilise la même portion de voirie en même temps que vous. Vous devez donc contrôler la disponibilité de la voirie avant l’introduction du chantier.

Guichet d'aide

Le Guichet OSIRIS a été mis sur pieds afin de supporter les citoyens et les impétrants non institutionnels (INI) pour encoder leurs demandes d’autorisation en OSIRIS. Plus d'info sur guichet.info

Formations

Du fait de la crise sanitaire COVID-19, les formations de Bruxelles Mobilité relatives à la gestion des chantiers sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale ne sont plus dispensées physiquement jusqu’à nouvel ordre.

Nos parcours

La Direction de Coordination des Chantiers de Bruxelles-Mobilité vous propose actuellement la formation en ligne suivant: 

  • Parcours 1 : Le fonctionnement de la coordination des chantiers en voirie en Région de Bruxelles-Capitale. Ce module vous permet de découvrir le contexte de la gestion des chantiers en voirie en Région de Bruxelles Capitale et vous présente un aperçu détaillé de la Commission de Coordination des chantiers, des membres qui la composent et de son fonctionnement.

Si vous souhaitez vous inscrire à cette formation, vous pouvez écrire à mobilite@sprb.brussels en indiquant si vous êtes un impétrant institutionnel, non institutionnel ou un administrateur de voirie. 

Possibilité d’organisation de session spécifique « sur mesure » 

Sur base de demandes ou de besoins spécifiques, la Direction de Coordination des Chantiers pourra, de manière restreinte, sur base de groupes « complets » organiser des sessions de formation. Ces sessions de cours seront organisées de manière virtuelle. Nous vous invitons à envoyer un mail à mobilite@sprb.brussels expliquant vos besoins et le nombre de personnes concernées. Sur base de ces demandes, vous serez contacté par nos services dans le but d’organiser la formation et/ou de vous proposer une solution adaptée.

Contenu téléchargeable

Par ailleurs, la Direction de Coordination des Chantiers de Bruxelles-Mobilité met à votre disposition, via la page www.BMtraining.be, différents outils afin de vous permettre de poursuivre votre apprentissage. 

Téléchargements et coupes-types

Téléchargements chantiers

Carte des voiries régionales (4.99 Mo)

Coupes-types

Exemple de coupe mobilité (376.85 Ko)

  1. Le générateur de coupe de mobilité
  2. Manuel du générateur de coupes de mobilité

Les coupes reprises dans l'outil ci-dessus sont des exemples pouvant être modifiés.

Contact

Service public régional de Bruxelles Bruxelles Mobilité Direction Coordination des Chantiers Place Saint-Lazare 2, 1035 Bruxelles T 02 204 22 70 e-mail : mobilite@sprb.brussels